« L’ÉPÉE, usages, mythes et symboles », au musée national du Moyen Âge

EPEE SUICIDE

Personnification de la colère (début XIIe siècle): « le visage déformé par la rage, ce personnage, incarnation du vice de la colère, se transperce le ventre de son épée » / Chapiteau in Déambulatoire de l’abbaye de Cluny/ Photo DB

Publicités
Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s