Sapins version « fashion » : 4ème édition

Des sapins de Noël dessinés par des élèves d’écoles de mode, c’est ce que propose, pour la quatrième année consécutive, l’hôtel InterContinental Paris Le Grand, sur le flanc de l’Opéra Garnier. Placée sous le thème « Wild Christmas », cette édition 2010 rassemble une vingtaine d’œuvres originales réalisées par les étudiants du département de Création de mode de l’Ecole Mod’Art International.

A voir jusqu’au 3 janvier 2011.

Il faut dire que le cadre – le jardin d’hiver du Grand Hôtel et sa verrière Second empire – le dispute aux oeuvres exposées, s’imposant d’emblée au visiteur. Lequel serait peut-être moins ébloui par temps gris, ou en soirée, pour mieux apercevoir ces sapins fashion qui, pourtant, rivalisent de  créativité. Un choix difficile, donc, pour le jury d’une quinzaine de créateurs et couturiers (1) qui, comme chaque année, a désigné ses lauréats.

Sapins lauréats, de gauche à droite : Portraits d'oiseaux, Wonderland, effeuillage précieux / Photomontage DB

Et les gagnants, ou plutôt les gagnantes sont : Victoria Kang, dont l’Effeuillage Précieux, un arbre constitué d’éclats émaillés aux motifs de feuille, a remporté les premier prix, les deuxième et troisième prix ayant été respectivement attribués à Sibylle Cario et son sapin Portraits d’oiseaux composé d’estampes japonisantes aux thèmes d’oiseaux et à Mathilde Boulay, avec Wonderland, un sapin en cuir marron évoquant «  un monde enchanté« .

Le jardin d'hiver et sa verrière / Photo DB

On peut poursuivre « l’enchantement » dans un des confortables fauteuils ou canapés Napoléon III, sous la verrière, en dégustant un des desserts de la carte spéciale « Pains d’Epices », concoctée pour l’hiver….

Mais aucune obligation de consommer : l’accès à l’exposition est libre.


(1) Dix-sept très exactement : Marc-Antoine Barrois, Stella Cadente, Max Chaoul, Antoniadis Erotokritos, Eymeric François, Tilmann Grawe, Christophe Guillarmé, Jean-Claude Jitrois, Olivier Lapidus, François Lesage, Didier Ludot, Raymond Massaro, Rosemary Rodriguez, Franck Sorbier, Chantal Thomass, Eric Tibusch et Gaspard Yurkievich.


Publicités
Cet article, publié dans Art de vivre, Culture, Tendances, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sapins version « fashion » : 4ème édition

  1. As du Carreau dit :

    La verrière Second Empire est tout simplement époustouflante, celle-ci met en valeur l’intégralité de ce qui est entreposé dans la pièce qu’elle surplombe. Il n’est pas étonnant d’y exposer des oeuvres de jeunes étudiants. Bravo à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s