Archives de catégorie : Patrimoine

Le cabinet de curiosités de l’hôtel Salomon de Rothschild à Paris

C’est un lieu laissé intact depuis la mort de la baronne Adèle de Rothschild en 1922, qui est désormais ouvert au public deux fois par mois. Ce cabinet de curiosités rassemble les quelque 400 objets précieux acquis par Salomon de Rothschild de 1862 à 1864, de son installation à Paris à son décès prématuré, à l’âge de 29 ans. Sa veuve fait construire de 1874 à 1878 un hôtel particulier dans la plaine Monceau qui abritera dès lors le cabinet de curiosités ainsi que ses propres collections. L’édifice est depuis 1976 la propriété de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) qui y a son siège. Lire la suite

Publicités
Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Art contemporain ibérique et latino-américain à la Fondation Hippocrène

En invitant la Fondation Otazu (Espagne) pour la 16ème édition de son exposition annuelle d’art contemporain « Propos d’Europe » la Fondation Hippocrène met à l’honneur l’art ibérique et latino-américain. « Politics of Dreams  – Manoeuvres de l’équilibre » rassemble une bonne vingtaine d’œuvres de la collection de Guillermo Penso Blanco et Sofía Mariscal (collection Kablanc). Les installations, sculptures, photographies, dessins, vidéos réalisées par 19 artistes (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil, Chili, Mexique, Trinidad y Tobago) sont exposées jusqu’au 16 décembre 2017 dans l’ancienne agence de l’architecte moderniste Robert Mallet-Stevens, siège de la Fondation Hippocrène à Paris 16ème. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , | Laisser un commentaire

« Hubert Robert et la fabrique des jardins » au château de La Roche-Guyon

S’il y a un lieu idéal pour accueillir une exposition du peintre Hubert Robert (1733-1808) dédiée aux jardins, c’est bien le château de La Roche-Guyon, propriété des principaux mécènes de l’artiste, les La Rochefoucauld et Rohan-Chabot. Ceux-ci ont  bénéficié de ses précieux conseils pour embellir les alentours du château, avec notamment l’aménagement du donjon et du jardin anglais. Outre La Roche-Guyon, d’autres créations paysagères de Hubert Robert, – à Versailles, Rambouillet et Mereville, entre autres – sont évoquées dans l’exposition grâce à la réunion exceptionnelle – certaines oeuvres étant présentées pour la première fois –  de quelque 80 peintures, dessins, maquettes et documents d’archives. Tandis que des photographies de Catherine Pachowski apportent un regard contemporain sur des sites conçus par l’artiste et parvenus jusqu’à nous. « Hubert Robert et la fabrique des jardins » est à voir, et à arpenter, jusqu’au 26 novembre 2017.

Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Photographie : « Olivier Verley, Dans le sens du paysage » au musée de l’Isle-Adam

Si le thème du paysage est au coeur de son projet artistique et culturel, le musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq de l’Isle-Adam l’a jusqu’ici traité surtout par le biais de la peinture et de la gravure.  Avec cette exposition d’Olivier Verley, le paysage se révèle par le regard du photographe. « Dans le sens du paysage » rassemble quelque 80 photographies réalisées pour la plus grande partie dans le Parc naturel régional du Vexin français – l’artiste réside à Auvers-sur-Oise – , sur les bords de l’Oise, dans le Gers, ainsi que dans le Parc naturel des Monts Sibyllins en Italie et dans la région de Castille en Espagne. Olivier Verley (né à Neuilly-sur-Seine en 1956) travaille en argentique et en noir et blanc et on ne peut qu’être sensible à sa perception des espaces, de la lumière et du temps qui passe ou qu’il fait.  À voir jusqu’au 17 septembre 2017. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« Christian Dior et Granville,  Aux sources de la légende » 

Il y a soixante-dix ans, en 1947, Christian Dior présentait sa première collection et lançait le style New Look. Une véritable révolution dans la mode et le succès immédiat pour la maison Dior fondée l’année précédente. Si les directeurs artistiques qui se sont succédé  après la mort du couturier en 1957 ont continué à inscrire le « style » de la maison Dior dans l’histoire de la haute couture, l’inspiration première a été puisée dans la demeure granvillaise et son jardin perchés sur les falaises où le grand couturier, né en 1905, a passé son enfance. C’est donc un retour aux origines que propose l’exposition anniversaire « Christian Dior et Granville, Aux sources de la légende », présentée jusqu’au 27 septembre 2017  dans la maison familiale devenue Musée Christian Dior. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Biennale de Sologne : « Quand les Doutes deviennent Forme »…

Manifestation dédiée à la sculpture d’art contemporain en paysage, la Biennale de Sologne se déroule du 1er juillet au 17 septembre 2017 à Chaumont-sur-Tharonne et dans une quinzaine de communes et lieux de culture du pays Solognot.  Cette 5ème édition, placée sous la présidence d’honneur du mathématicien Cédric Villani, rassemble une cinquantaine d’artistes et plus d’une centaine d’oeuvres autour de la thématique « Quand les Doutes deviennent Forme ». Invité d’honneur, la galerie Capazza propose une rétrospective de l’oeuvre monumentale du sculpteur Jacky Coville. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , | 1 commentaire

« La Politesse de Wassermann » : Laëtitia Badaut Haussmann à la maison Louis Carré

Conçue par Alvar Aato à la fin des années 1950 pour le collectionneur et galeriste Louis Carré (1897-1977) et sa femme Olga, cette maison de campagne, située à Bazoches-sur-Guyonne (Yvelines), est la seule construction de l’architecte finlandais en France. C’est dans cette demeure destinée à accueillir la collection ainsi que l’intense vie sociale, culturelle et artistique de son commanditaire, que Lab’Bel, le Laboratoire artistique du Groupe Bel, a invité Laëtitia Badaut Haussmann à intervenir. L’exposition que propose l’artiste se déploie dans tous les espaces de la maison, dans une déambulation inspirée par la mémoire des lieux et de ses habitants. « La Politesse de Wassermann », projet réalisé en collaboration avec l’équipe de la Maison Louis Carré et sa directrice Ásdís Ólafsdóttir, constitue le troisième volet d’un cycle d’expositions de Lab’Bel établissant un dialogue entre des bâtiments iconiques de l’architecture moderniste et l’art contemporain.  Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , | 1 commentaire