Archives de catégorie : Horizon lusophone

Mon histoire personnelle m’a donné le portugais comme seconde langue, et permis de tisser des liens amicaux et professionnels avec le Brésil et le Portugal.

En ce 25 avril : Hommage à JOSÉ AFONSO (bis)

         (Cet article est la reprise de celui écrit  à l’issue du concert donné au Théâtre de la Ville en 2012. Avec un écho particulier en ce moment que nous traversons …)   Le 25 avril 1974 , … Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone, Témoignage | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Accord de Paris » : les animaux « engagés » de BORDALO II

Ce sont de bien étranges animaux, quoique parfaitement identifiables, que sculpte Artur Bordalo, dit BORDALO II, une des signatures de l’art urbain international. L’artiste portugais réalise en effet son étonnant bestiaire à partir de déchets plastiques et autres, fruits de la production excessive et du consumérisme exacerbé de notre société. Des oeuvres saisissantes, souvent de taille monumentale, qu’on peut découvrir jusqu’au 2 mars 2019  dans le cadre de l’exposition « Accord de Paris », présentée par la galerie Mathgoth dans un espace éphémère du 13ème arrondissement… Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone, Tendances | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« Les Contes cruels de Paula Rego » au musée de l’Orangerie

À 80 ans passés, l’artiste portugaise Paula Rego fait enfin l’objet d’une exposition conséquente dans un musée parisien.(1) Rassemblant quelque soixante oeuvres –  peintures et gravures des années 1980 à 2000 – ces « Contes cruels », s’ils constituent davantage une anthologie qu’une rétrospective, permettent néanmoins une approche cohérente de l’art singulier, puissant et dérangeant de Paula Rego. Un art figuratif et narratif qui puise son intensité et souvent sa violence dans la propre vie de l’artiste, la complexité des rapports humains, la condition des femmes, la cruauté des contes, l’incohérence des rêves, le brouillage des frontières entre l’humain et l’animal. L’intérêt de cette exposition du musée de l’Orangerie réside aussi dans le fait de présenter des oeuvres de Goya, Redon, Daumier ou Louise Bourgeois, en contrepoint de celles de Paula Rego.
À voir jusqu’au 14 janvier 2019 Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone | Tagué , | 2 commentaires

Rui Chafes et Alberto Giacometti : rencontre à la Fondation Gulbenkian à Paris

L’exposition « Gris, vide, cris », présentée à la délégation en France de la Fondation Calouste Gulbenkian jusqu’au 16 décembre 2018, réunit des oeuvres du sculpteur portugais Rui Chafes et d’Alberto Giacometti. Le premier est né en 1966, l’année où meurt le second. Il ne s’agit ni de confrontation, ni de filiation entre deux artistes que rien a priori ne rassemble, mais plutôt  d’une rencontre. Par le biais de ses propres sculptures, réalisées à cette occasion, Chafes propose une approche inédite d’une sélection d’oeuvres de Giacometti que le visiteur est invité à découvrir dans une proximité singulière et troublante… Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone | Tagué , , | 1 commentaire

« MICROSCOPIE DU BANC »: le banc dans tous ses états au centre d’art de l’Onde

Quoi de plus banal qu’un banc public ? Et pourtant cette invitation à interrompre sa marche et s’asseoir revêt une grande diversité de formes et d’usages. Objet social offert à tous, le banc peut être instant de partage ou de solitude, d’échange ou d’introspection. Proposition faite au corps et à l’esprit, il modifie à la fois la posture et le point de vue. C’est la multiplicité de ses représentations et fonctions qu’explore l’exposition « Microscopie du banc », avec les oeuvres d’une douzaine d’artistes, en partie produites pour l’occasion et présentées dans le centre d’art L’Onde de Vélizy-Villacoublay et dans les rues avoisinantes. À voir jusqu’au 25 juin. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Horizon lusophone, Tendances | Tagué , , , , | 1 commentaire