URGENT : Ne laissons pas mourir LA QUINZAINE LITTERAIRE !

QUINZAINE LITTERAIRE AFFICHEEn 2009, la Quinzaine Littéraire fêtait son numéro 1000. Sur la couverture signée Jacques Monory, la revue littéraire créée en 1966 par Maurice Nadeau apparaissait en « souriante gaillarde« , main levée avec un  « V » de la victoire : oui, la Quinzaine Littéraire avait survécu, maintenant contre vents et marées son indépendance financière et intellectuelle  … Fait aujourd’hui rarissime dans l’univers de la presse… 

Quatre ans plus tard Maurice Nadeau (102 ans) lance un appel qu’on ne peut s’empêcher de qualifier de désespéré :  » C’est de mort, en effet, qu’est menacée La Quinzaine littéraire : pas dans six mois, pas dans un an, comme elle l’a souvent été durant les quarante-sept années de son existence, écrit-il, mais dans les semaines qui viennent« .
Lire la suite dans En Bref

Publicités
Cet article, publié dans Culture, Témoignage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s