Archives par mot-clef : Expositions

« Bains publics », le regard sensible et respectueux de Florence Levillain sur la précarité.

Qui sont les usagers des bains-douches parisiens ? Grâce à la photographe Florence Levillain qui est allée à leur rencontre dans les dix-sept établissements de la capitale, on les découvre, dans leur diversité. Si la précarité les rassemble, les personnes photographiées composent une mosaïque de situations et d’histoires singulières. Et si « les petites histoires racontent les grandes misères », rappelle Florence Levillain en citant Bourdieu, ses portraits, à l’opposé du misérabilisme, restituent à chacun sa dimension personnelle et sa dignité. En contrepoint, le travail de Laurent Kruszyk, photographe du service Patrimoines et Inventaire à la Région Ile-de-France, expose les traces architecturales de ces lieux qui tendent à disparaître.Il y a aussi une belle rencontre entre les clichés et le lieu d’exposition : l’espace en déshérence des Sheds de Pantin. À voir jusqu’au 30 avril 2017. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Alain Fleischer et cinq artistes du Fresnoy dialoguent à Vitry

C’est à une double exposition passionnante que nous convie la Galerie municipale Jean-Collet, dédiée à l’art contemporain. Au rez-de-chaussée, « Mouvements secrets des images fixes » réunit trois oeuvres/installations de l’écrivain et artiste Alain Fleischer qui ont en commun le médium – la photo argentique – et le propos – l’apparition/disparition de l’image. À l’étage , « Incarnations » présente le travail de cinq jeunes artistes, tous issus du Fresnoy, le Studio national des arts contemporains fondé par Alain Fleischer en 1997 à Tourcoing. Les oeuvres de Shirley Bruno, Junkai Chen, Noé Grenier, Mathilde Lavenne et Baptiste Rabichon mêlent les outils de la création numérique et du multimédia, la photographie et la performance. Des oeuvres très diverses que rassemble une certaine relation au corps et à l’incarnation, au sens littéral ou figuré. À voir jusqu’au 5 mai 2017. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

« Émotions de croire » : Rei Naito à la Maison de la culture du Japon à Paris

Née à Hiroshima en 1961, ce n’est que récemment, après la catastrophe de Fukushima en 2011, que Rei Nato s’est explicitement inspirée dans son oeuvre de la tragédie de sa ville natale. Épurée et minimaliste, l’installation « Émotions de croire », présentée à la Maison de la Culture du Japon jusqu’au 18 mars 2017, suscite une intense émotion : de minuscules personnages sculptés dans le bois se tiennent debout à coté de flacons de verre irradiés issus de la collection du Hiroshima Peace Memorial Museum. Dans une salle séparée, une vidéo permet de découvrir une autre oeuvre de l’artiste japonaise, « Matrix », installée sur l’île de Teshima.
L’exposition « Émotions de croire » s’inscrit dans le cycle « Transphère », initié en 2016 par la Maison de la culture du Japon et dédié à des artistes contemporains. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , | Laisser un commentaire

« De bruit et de fureur » au Musée Bourdelle

Le « Monument aux morts, aux combattants et serviteurs du Tarn-et-Garonne de 1870-1871 », sculpté par Antoine Bourdelle et inauguré à Montauban, ville natale de l’artiste, le 14 septembre 1902, est au coeur de cette nouvelle exposition. La réalisation de cette oeuvre, qui marque un tournant dans la carrière du sculpteur, a demandé sept ans de recherches et d’études et a donné lieu à un important corpus photographique. C’est ce que met en évidence l’exposition « De bruit et de fureur, Bourdelle sculpteur et photographe » en faisant dialoguer quelque 130 photographies avec une soixantaine de sculptures. Des pièces en grande partie inédites – terres, plâtres et bronzes – qui ont accompagné la création d’un monument unique en son genre, autant admiré que décrié en son temps et qui demeure largement méconnu.
À voir jusqu’au 29 janvier 2016 Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

« Talents Contemporains » à Wattwiller : l’eau dans tous ses états …

Créé en 2010 à l’initiative de la Fondation François Schneider, le concours international « Talents contemporains » a pour vocation de soutenir la création contemporaine sur le thème de l’eau. Rien d’étonnant à ce choix puisque le Centre d’art de la Fondation est installé dans la commune de Wattwiller, en Alsace, sur le site d’une ancienne usine d’embouteillage de l’eau minérale du même nom.(1) Ce thème de l’eau les sept artistes lauréats de cette 4ème édition du concours s’en sont emparé de manière aussi diversifiée que créative, comme on peut le constater dans l’exposition « Ebb and flow » (Flux d’eau) qui réunit leurs oeuvres jusqu’au 16 décembre 2016 dans les espaces de la Fondation. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« Relève » : 49 artistes pour les 250 ans de l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs

Ils ont entre 25 et 50 ans et représentent le dynamisme de la scène artistique contemporaine française. Tous ont étudié à l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs et leur pratique artistique est le fruit de l’enseignement pluridisciplinaire dispensé dans cette institution qui fête cette année ses 250 ans. Ensemble ils lui rendent hommage avec cette exposition « Relève », organisée par l’Association des anciens Élèves de l’ENSAD et présentée du 18 au 26 octobre 2016 dans la Galerie du Crédit Municipal, un établissement lui aussi pluricentenaire, installé depuis le XVIIIe siècle au coeur du Marais. (1) Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine, Tendances | Tagué , , , | 1 commentaire

La boite à outils de Devorah Boxer à l’Académie des Beaux-Arts

Lauréate du Prix de Gravure Mario Avati 2015, Devorah Boxer exerce son talent dans un domaine très particulier, celui des objets – ustensiles, mécanismes anciens et outils. Taille-crayon à manivelle, éponge métallique, serrure romaine, peigne de tisserand, mèches, etc., depuis une quarantaine d’années, l’artiste en a fait le sujet et la matière d’une oeuvre aussi originale que passionnante. Comme en témoignent les quelque soixante-dix estampes et dessins réunis à l’Académie des Beaux-Arts jusqu’au 9 octobre 2016.
Parallèlement à cette exposition, et jusqu’à cette même date, on peut voir également une sélection d’oeuvres de Devorah Boxer à la Galerie de l’Echiquier, qui représente l’artiste. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , , | Laisser un commentaire