Archives par mot-clef : Histoire

Le « Cabaret du Néant » revit au château de Rentilly

S’il résonne comme un étrange écho à la situation actuelle, le titre de cette nouvelle exposition du Frac Île-de-France, organisée avec l’École nationale supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) de Paris, fait référence  au célèbre cabaret à thèmes installé à la  fin du XIXe siècle à Montmartre et qui déployait son ambiance parodique et funèbre en se jouant avec une ironie sulfureuse de situations macabres. L’exposition, dont le parcours a été élaboré avec la nouvelle  filière « Métiers de l’exposition » de  l’ENSBA réunit des oeuvres d’artistes contemporains et d’étudiants des Beaux-Arts, mises en regard de pièces maîtresses de la collection de l’institution parisienne. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , | 1 commentaire

En ce 25 avril : Hommage à JOSÉ AFONSO (bis)

         (Cet article est la reprise de celui écrit  à l’issue du concert donné au Théâtre de la Ville en 2012. Avec un écho particulier en ce moment que nous traversons …)   Le 25 avril 1974 , … Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone, Témoignage | Tagué , , | Laisser un commentaire

Delaperche à Orléans: « Un artiste face aux tourments de l’Histoire »…

… ou « un génie révélé ». C’est en ces termes que l’exposition au musée des Beaux-arts d’Orléans, consacrée à Jean-Marie Delaperche (1771-1843) a été annoncée et est présentée. Il s’agit bien en effet de révélation, puisque l’artiste était resté dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui. C’est à dire jusqu’à la découverte et l’identification en 2017 d’un ensemble de 91 dessins, jugés dignes des plus grands artistes de son temps. Une découverte qui a été suivie d’une longue enquête pour retracer la biographie et la carrière du dessinateur et peintre, d’Orléans où il est né à Paris où il meurt, en passant par Moscou où il a vécu une vingtaine d’années. Sans que soient pour autant levées toutes les zones d’ombre sur l’oeuvre  et la personnalité complexe de Jean-Marie Delaperche.
À voir jusqu’au 14 juin 2020. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , | 1 commentaire

Quand la Justice rencontre le Génie… La Beauté est dans la rue!

                         … De Belles Choses vous souhaite de la croiser souvent                                     … Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Grâce à la Compagnie Oghma, « Bérénice » de Racine renoue avec la tradition baroque.

Drame de l’amour et du pouvoir, « Bérénice », la pièce écrite par Racine en 1670, nous touche encore aujourd’hui. Sans doute parce qu’il n’y eut jamais si peu d’action – une décision à prendre – et autant d’intensité, portée une langue sublime, dans ce théâtre qu’on appelle classique, oubliant qu’il fut d’abord baroque. C’est ce que nous rappelle la Compagnie Oghma, en recréant la gestuelle, la langue, la diction, les costumes et l’éclairage caractéristiques de l’esthétisme pratiqué à l’époque de Racine. Une version intime et concentrée de la tragédie qui conjugue raffinement, sobriété et émotion. Jouée à Paris, au Studio Raspail en novembre dernier, la pièce le sera à nouveau et pour une unique représentation, le 10 janvier 2020.  Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , | 1 commentaire

« Graver la Renaissance » au château d’Écouen

Le Musée national de la Renaissance consacre une exposition à Étienne Delaune, orfèvre et graveur français (1518/19-1583), et à son influence sur les arts décoratifs. Reconnu de son vivant comme un graveur hors pair, collectionné par les amateurs de toute l’Europe, il restera en effet jusqu’au XIXe siècle une source d’inspiration. « Graver la Renaissance, Étienne Delaune et les arts décoratifs », première exposition dédiée à cet artiste, réunit quelque 130 objets, gravures et dessins au château d’Écouen, dans les appartements du connétable Anne de Montmorency et de son épouse Madeleine de Savoie.
À voir jusqu’au 3 février 2020. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

« Monumental Balzac » au musée des Beaux-Arts à Tours …

… ou la « Petite histoire des monuments au grand écrivain », contée dans la ville qui l’a vu naître il y a 220 ans, le le 20 mai 1799. Une histoire pleine de péripéties qui court sur un peu plus d’un siècle, avec des monuments réalisés – encore debout ou détruits,  d’autres restés à l’état de projet ou d’autres encore à venir… De la sculpture de Paul Fournier, inaugurée à Tours en 1889  à celle de Falguière, inaugurée à Paris en 1902, en passant bien sûr par « le » monument qu’est le Balzac de Rodin, objet de scandale en 1898 avant d’être reconnu comme une oeuvre majeure. Et ce n’est pas le moindre intérêt de cette exposition que de présenter un nombre important de pièces évoquant  la longue gestation –  sept ans – de la sculpture de Rodin. Une histoire des monuments à Balzac qui se poursuit avec la commande passée à l’artiste conceptuel Nicolas Milhé pour une série d’oeuvres en hommage à la Comédie humaine… Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire