Archives par mot-clef : Société

« La Magie lente » opère à nouveau au Théâtre Paris Villette

Cette « Magie lente », présentée cette fois sur la scène du Théâtre Paris-Villette fraichement rénové, est celle de la psychanalyse. Si l’expression est empruntée à Freud, il ne s’agit pas ici de théorie, mais d’un récit fictif, la narration d’un cas, celui de M. Louvier. Ce dernier, diagnostiqué schizophrène pendant dix ans, a décidé de consulter un nouveau psychiatre. Lequel, persuadé d’emblée que ce diagnostic est erroné, va user de la magie lente du processus psychanalytique pour que son patient se réapproprie peu à peu avec ses propres mots son histoire familiale et son terrible secret. Grâce au texte sans concession et remarquablement construit de Denis Lachaud et l’interprétation à la fois sobre, intense et juste  de Benoit Giros, seul en scène, le spectateur est embarqué lui aussi progressivement dans ce difficile parcours à la découverte de soi.
À voir jusqu’au 7 décembre 2019 Lire la suite

Publié dans Culture, Témoignage | Tagué , | Laisser un commentaire

« De l’art des fous à l’art psychopathologique » # 2 : La Collection Sainte-Anne autour de 1960

Cette nouvelle exposition au Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne présente des oeuvres créées par des patients autour des années 1960. Elle fait suite au premier volet réalisé au dernier trimestre 2018 avec une sélection d’oeuvres autour des années 1950, date correspondant à l’Exposition internationale d’Art psychopathologique organisée dans le cadre du Premier Congrès mondial de psychiatrie à l’hôpital Sainte-Anne. Ce second volet a pour particularité de présenter des oeuvres en grande partie réalisées dans les premiers ateliers d’art-thérapie de l’hôpital, par des malades dont certains avaient une pratique artistique avant leur hospitalisation. Huit artistes au total, et des oeuvres passionnantes, mises en valeur dans les deux belles salles de la cave voutée qui abrite le musée. À voir jusqu’au 28 avril 2019. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine, Témoignage | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« Accord de Paris » : les animaux « engagés » de BORDALO II

Ce sont de bien étranges animaux, quoique parfaitement identifiables, que sculpte Artur Bordalo, dit BORDALO II, une des signatures de l’art urbain international. L’artiste portugais réalise en effet son étonnant bestiaire à partir de déchets plastiques et autres, fruits de la production excessive et du consumérisme exacerbé de notre société. Des oeuvres saisissantes, souvent de taille monumentale, qu’on peut découvrir jusqu’au 2 mars 2019  dans le cadre de l’exposition « Accord de Paris », présentée par la galerie Mathgoth dans un espace éphémère du 13ème arrondissement… Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone, Tendances | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« Pathelin, Cléopâtre, Arlequin » : Le théâtre de la Renaissance s’expose à Écouen

Le château d’Écouen, musée national de la Renaissance, accueille  une exposition consacrée au théâtre français de la fin du XVe siècle aux années 1610. De la farce à la comédie italienne en passant par la tragédie, « Pathelin, Cléopâtre, Arlequin » explore les différentes formes théâtrales de cette époque où, héritier des traditions du Moyen Âge, le théâtre s’enrichit des idées, arts, échanges et inventions de la Renaissance. Ouverte sur l’Histoire et les Beaux-Arts, l’exposition rassemble 137 pièces – manuscrits, dessins, maquettes, tableaux, objets, etc. – présentées de façon très accessible et qui dialoguent avec les oeuvres permanentes du musée.
À voir jusqu’au 28 janvier 2019. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

La Malmaison coté Jardin avec les aquarelles d’Auguste Garnerey

Après Malmaison, le palais d’une impératrice, les Éditions des Falaises publient Auguste Garnerey, vues du jardin de Joséphine. En aménageant le jardin de la Malmaison, acquise en 1799, l’impératrice a souhaité en faire un lieu extraordinaire où aux essences déjà présentes dans le jardin à l’anglaise créé avant la Révolution, viendraient se mêler des plantes venues d’ailleurs, en un mot « exotiques ». C’est au peintre-jardinier Jean-Marie Morel, qu’elle en a confié la conception et la réalisation. Le jardin n’ayant pas survécu à celle qui l’avait rêvé, les  aquarelles d’Auguste Garnerey, un des maîtres de dessin de sa fille Hortense, constituent donc un témoignage précieux. Les voici rassemblées dans un bel ouvrage, avec l’éclairage de l’historien Christophe Pincemaille. Lire la suite

Publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine | Tagué , , , | Laisser un commentaire