La Cité de la Tapisserie ouvre ses portes à Aubusson

Verdure fine aux armes du comte de Bruhl,

Verdure fine aux armes du comte de Brühl, (recadrée) XVIIIe siècle, Aubusson

 

La Cité internationale de la Tapisserie ouvre ses portes au public le 10 juillet 2016 au sein du bâtiment de l’ancienne École nationale d’Art décoratif (ENAD) d’Aubusson, entièrement réhabilité pour l’occasion. Edifiée en réponse à l’inscription en 2009 de la tapisserie d’Aubusson au patrimoine immatériel de l’humanité par L’UNESCO, elle a  pour mission de conserver, enrichir et mettre en valeur ce savoir-faire précieux. Sur la base d’un projet à la fois culturel et scientifique, elle constitue une collection de référence qui reprend cinq siècles et demi de production en Aubusson.

Lire la suite dans En bref

Publicités
Cet article, publié dans Art de vivre, Culture, Patrimoine, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s