MODE & DESIGN : le Village des Créateurs de retour au Palais-Royal

P1100746Pour la deuxième année consécutive, le Village lyonnais expose quelques-uns de ses créateurs à Paris, à l’invitation de la Galerie Joyce sous les arcades des Jardins du Palais-Royal. Interaction Mode & Design  : ce fil conducteur préside à une scénographie où se répondent de manière à la fois pertinente et poétique les pièces originales d’une petite dizaine de créateurs exerçant leurs talents dans des domaines variés – textile, bijoux, design meubles et objets.  
A voir jusqu’au 20 février 2013. 

Dès l’entrée, le regard est happé par le rouge lumineux des robes de Morgan Kirch et de la chaise Wooden créée par Tiphaine Vasse. Mais en s’approchant on s’aperçoit que la couleur n’est pas le seul lien entre ces créations. La pureté des lignes, leur géométrie ainsi que la qualité des matériaux les réunissent. En passant du noir (sa couleur « fétiche ») au rouge, le lauréat 2011 du concours Talents de Mode, est resté fidèle à la rigueur de la coupe et à l’alliance des matières – tissu et cuir, auxquels il a ajouté la fourrure – qui apportent un grain de sophistication à la forme épurée de ses robes. Bois massif (chêne du Jura), teinte naturelle (sans vernis ni colle, précise la créatrice), design sobre : à première vue, la chaise de Tiphaine Vasse se la joue classique. Mais sous l’assise s’invite la fantaisie – maîtrisée  – de la graphiste avec des reliefs géométriques laqués de rouge. Mutatis mutandis, un peu comme les semelles des escarpins Louboutin…

Galerie Joyce 2013, les créations de Morgan Kirch et Tiphaine Vasse © db

Galerie Joyce 2013, les créations de Morgan Kirch et Tiphaine Vasse © db

Ailleurs, c’est en noir et blanc que l’interaction mode & design se donne à voir avec une pièce de mobilier signée Anaïs Bretonnet et une robe de Boris Fuchy. La « table-tourbillon »  résulte du savant équilibre de plaques de bois carrées superposés en torsade. Du matériau massif la designer – qui se dit influencée par le Japon – a fait un objet architectural qui parait à la fois stable et en mouvement infini, qui tient du double escalier et de l’origami…  Transposé dans le domaine du textile,  cela donne la fluidité et la tenue de la robe-tunique du styliste, dont le décolleté et le drapé sont soulignés par une fine chainette d’argent.

Galerie Joyce, 2013 : la » Table-Tourbillon » d’Anaïs Bretonnet et la robe de Boris Fuchy © db

L’argent que travaille Andrea Vaggione. La lauréate du concours Talents de Mode 2012 (1), présente une collection de bijoux contemporains baptisée « à fleur de peau ». Un travail délicat et raffiné inspiré par la botanique, pas seulement par ses motifs mais aussi par le caractère changeant, « modulable » de ses bijoux, notamment ses colliers sautoirs. Peut-être aussi parce qu’avant de se lancer dans la bijouterie et la joaillerie au début des années 2000 à Cordoba, sa ville natale en Argentine, Andrea Vaggione est passé par le design industriel et le graphisme. Ses bijoux sont présentés en association avec les objets brodés de Rémi Bouhaniche. Une nouvelle activité créatrice dans laquelle s’est lancé celui qui avait fondé en 2009 le label USINE-e avec Amaury Poudray.

Galerie Joyce 2013, Les bijoux de Andrea Vaggione © db

Galerie Joyce 2013, Les bijoux de Andrea Vaggione © db

Lequel est également présent à la galerie Joyce où deux de ses réalisations – dont une sculpture aquarium – voisinent avec celles de Lisa Lejeune, designer spécialisée dans le mobilier.  Avec une gamme très diversifiée dont l’exposition présente un échantillon : une série de modules en bois, petites colonnes de forme hexagonale colorées sur la tranche et qui assemblés peuvent servir d’assise ou de tables basse; un bureau au piètement en chêne clair aux allures de charpente légère avec un plateau en Valchromat anthracite (2) qui évoque l’ardoise,  et un « porte-luminaire », un piètement en bois de frêne sur lequel l’utilisateur peut disposer à sa guise ampoules, lampes ou guirlandes lumineuses.

Galerie Joyce 2013, les créations design mobilier de Lise Lejeune © db

Galerie Joyce 2013, les créations design mobilier de Lise Lejeune et Amaury Poudray © db

Il y a maintenant douze ans que le Village des Créateurs apporte conseil, expertise, mise en réseau aux créateurs mode, déco et design de la région Rhône-Alpes qui veulent lancer leur marque.  Aujourd’hui ce sont quelque 70 entreprises qui font partie du réseau, avec une qualité et un esprit d’innovation qui ne se démentent pas. Il est heureux que, le temps d’une exposition, la galerie Joyce et les jardins du Palais-Royal servent d’écrin parisien  au talent des créateurs soutenus par le Village.

© db

© db

(1) Le jury de l’édition 2013 de Talents de Mode est présidé par Christophe Josse.
(2) matériau composé de fibres de bois assemblées par de la colle végétale et coloré dans la masse avec des pigments naturels

Pour lire l’article sur la précédente exposition du Village des Créateurs à la galerie Joyce, cliquer ici

Les sites des créateurs exposés :
Morgan Kirch : http://www.morgankirch.fr
Tiphaine Wasse : http://www.woodendesign.fr
Anaïs Bretonnet : http://www.anais-bretonnet.com
Boris Fuchy : http://borisfuchy.com
Andrea Vaggione : http://andreavaggione.com
Rémi Bouhaniche : http://www.remibouhaniche.com
Lisa Lejeune : http://lisa-lejeune.com
Amaury Poudray : http://www.amaurypoudray.com

Pour en savoir plus sur l’histoire du Village des Créateurs, cliquer ici 

Publicités
Cet article, publié dans Art de vivre, Tendances, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s