Archives de catégorie : Horizon lusophone

Mon histoire personnelle m’a donné le portugais comme seconde langue, et permis de tisser des liens amicaux et professionnels avec le Brésil et le Portugal.

Le Festival du Cinéma brésilien de Paris : Nelson Pereira dos Santos et Jorge Amado à l’honneur

Pour sa 13ème édition, le Festival du Cinéma Brésilien de Paris rend hommage à deux grandes figures de l’écran et de la littérature. Organisée en partenariat avec l’Union Latine, une rétrospective du réalisateur Nelson Pereira dos Santos, qui honorera le Festival de sa présence, permettra de voir ou revoir sept classiques du « père » du Cinema Novo. Tandis qu’anticipant sur le centenaire de la naissance de Jorge Amado, qui sera célébré en 2012, le Festival présentera quatre films adaptés de romans de l’écrivain ainsi qu’un documentaire. Sans oublier les fictions en compétition et les documentaires, soit une trentaine d’œuvres au total, avec quasiment autant d’invités, du 4 au 17 mai 2011 au cinéma Le Nouveau Latina. Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone | Tagué , | Laisser un commentaire

Sur la route… du vin de Porto

La Galerie PHOTO4 à Paris présente Par la vallée du Douro, une série de photographies de José Miguel Ferreira réalisées entre 2008 et 2010 au nord du Portugal, au long du Douro, le fleuve sur les rives escarpées duquel est né le vin de Porto. Du Haut-Douro à la ville qui a donné son nom au célèbre breuvage, l’artiste a saisi paysages et lieux avec une grande intensité poétique. Comme les vers de A.M. Pires Cabral qui accompagnent les photos de l’ouvrage La Route du Vin de Porto, publié à cette occasion. A voir jusqu’au 7 mai 2011. Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone, Patrimoine | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Are you ready Lola ? » : peintures de Lisa Santos Silva

Le Centre culturel Calouste Gulbenkian à Paris expose une vingtaine d’œuvres récentes de Lisa Santos Silva, réunies sous le titre Are you ready Lola ? C’est l’occasion de découvrir cette artiste portugaise, installée dans la capitale depuis la fin des années 1970. Portraits de femmes (?) intemporels et indéchiffrables – mais nourris de références picturales explicites – ou paysages « atmosphères », ces toiles troublantes ne laissent pas indifférent. A voir jusqu’au 22 avril 2011. Lire la suite

Publié dans Culture, Horizon lusophone | Tagué , | 2 commentaires