Archives par mot-clef : spectacle

« Télescope intérieur » : mission accomplie pour le premier poème en apesanteur

Depuis l’arrivée de Thomas Pesquet à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) en novembre 2016, on attendait cette concrétisation de la « poésie spatiale » élaborée par le plasticien et poète Eduardo Kac dans le cadre de sa résidence au sein de de l’Observatoire de l’Espace – le Laboratoire arts-sciences du CNES. C’est le 18 février 2017 que, en suivant le protocole défini par l’artiste, le spationaute a réalisé ce « Télescope Intérieur », première performance artistique et poétique dans l’espace. Le film de la performance et un documentaire relatant la genèse de ce projet de coopération inédite seront présentés en avant-première lors de SIDÉRATION, le festival des imaginaires spatiaux organisé par l’Observatoire de l’Espace et qui se tiendra du 24 au 26 mars au siège parisien du CNES. Lire la suite

Publicités
Publié dans Culture, Patrimoine, Témoignage | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Au théâtre Les Déchargeurs « Augustin passe aux aveux »…

… et passe la rampe. Pendant un peu plus d’une heure, le comédien Dominique Touzé fait siens les mots des Confessions de Saint Augustin. À ses côtés le violoncelle de Guillaume Bongiraud accompagne ce fameux récit d’une conversion qui a fait du jeune Berbère intellectuel brillant et libertin un des Pères de l’Eglise chrétienne. À l’origine de ce spectacle, il y a la nouvelle traduction des Confessions par Frédéric Boyer, publiée en 2008 aux éditions P.O.L. sous le titre Aveux.
« Augustin passe aux aveux » est sur la scène parisienne pour quelques jours encore, avant de partir en tournée en province. Lire la suite

Publié dans Culture, Témoignage | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

À la rencontre d’ Edward Bond : « La Mer », à la Comédie-Française

Inscrite au répertoire de la Comédie-Française en 2011, « La Mer » d’Edward Bond est jouée depuis le 5 mars et jusqu’au 15 juin 2016 sur la scène de la salle Richelieu. Dans cette pièce écrite en 1973, l’auteur anglais fait vivre, le temps de la résolution de ce qu’on pourrait appeler un fait divers, les personnages d’une petite ville du Suffolk, au bord de la mer du Nord, au tout début du XXe siècle. Ce microcosme offre le reflet les enjeux, excès, désirs, dérives de la société, dans un mélange de comédie et de tragédie. La mise en scène d’Alain Françon, familier de l’oeuvre de l’auteur, la belle scénographie de Jacques Gabel, et des comédiens virtuoses font de ce spectacle une entrée réussie de Bond au répertoire de la Comédie-Française et une invitation à aller plus loin dans la découverte de son théâtre. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , | 1 commentaire

« Robots, cyborgs et autres compagnons » s’invitent au festival Sidération

Chaque printemps, depuis maintenant six ans, Sidération, le festival des imaginaires spatiaux, constitue le temps fort des actions menées depuis 2000 par l’Observatoire de l’Espace, le « laboratoire Art-Sciences » du Centre national d’études spatiales (CNES), pour susciter des rapports nouveaux entre la Culture et l’Espace. À l’occasion de cette nouvelle édition dédiée aux robots, cyborgs et autres compagnons, une quarantaine d’artistes – toutes disciplines confondues – présentent au public leurs créations inspirées de l’aventure spatiale, du 18 au 20 mars, au siège du CNES à Paris. C’est aussi l’occasion de découvrir le numéro 12 de la revue Espace(s), toujours aussi éclectique et passionnante … Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

« Les derniers jours de l’humanité » de Karl Kraus au théâtre du Vieux-Colombier

Dans ce texte imposant – un millier de pages – l’écrivain autrichien Karl Kraus (1874-1936) livre une vision grinçante et grotesque de la Première Guerre mondiale. Et d’autant plus implacable qu’elle s’appuie sur ce que l’auteur dit avoir vu, lu et entendu… De la même manière que la pièce-fleuve de Karl Kraus emprunte à tous les genres, pour sa mise en scène à la Comédie-Française, David Lescot a mêlé lecture d’extraits de l’oeuvre, dialogues, projection d’images d’archives, chansons et chants lyriques, sur fond d’accompagnement musical interprété au piano sur scène. Ils sont quatre comédiens formidables – Denis Podalydès en tête – à tenir la corde dans tous les registres de ce « grand cabaret de notre temps ». Si la guerre engendre la peur, elle suscite aussi son lot de médiocrité et de bêtise, et si l’on rit, ce qu’on entend au Vieux-Colombier résonne cruellement avec l’actualité.
À voir au jusqu’au 28 février 2016. Lire la suite

Publié dans Culture, Témoignage | Tagué , , , | Laisser un commentaire

AVIGNON FESTIVAL OFF : « LE PUZZLE »

Au théâtre, il y a le côté cour et le côté jardin. Au Festival d’Avignon, il y a bien une cour, celle du Palais des Papes, avec une vingtaine d’autres lieux pour accueillir les spectacles. Mais il y a, surtout, le foisonnant jardin artistique qu’est le Festival OFF , « le plus grand théâtre du monde » qui fête en cette année 2015 sa 50ème édition, avec pas moins de 1071 compagnies et 1336 spectacles. Au nombre de ceux-ci, Le Puzzle, une pièce présentée par la compagnie Pompes & Macadam, dont on a pu apprécier d’autres productions…
Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , | Laisser un commentaire

« TRAHISONS » : tg STAN ne trahit pas Pinter…

… sur la scène du théâtre de la Bastille où la troupe anversoise présente en français la pièce du dramaturge et prix Nobel de littérature anglais. Traduction, mise en scène et jeu des acteurs restituent l’originalité et la subtilité de cette oeuvre écrite en 1978 où Harold Pinter s’empare des codes du théâtre de boulevard – le mari, la femme, l’amant – pour mieux les déjouer. Avec une structure dramatique qui inverse le cours du récit – Trahisons commence en 1977 et s’achève en 1969, de la fin de la liaison à son début – et un pluriel qui n’épargne rien ni personne…À voir jusqu’au 5 juillet 2015. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , | Laisser un commentaire