Archives par mot-clef : spectacle

« Les derniers jours de l’humanité » de Karl Kraus au théâtre du Vieux-Colombier

Dans ce texte imposant – un millier de pages – l’écrivain autrichien Karl Kraus (1874-1936) livre une vision grinçante et grotesque de la Première Guerre mondiale. Et d’autant plus implacable qu’elle s’appuie sur ce que l’auteur dit avoir vu, lu et entendu… De la même manière que la pièce-fleuve de Karl Kraus emprunte à tous les genres, pour sa mise en scène à la Comédie-Française, David Lescot a mêlé lecture d’extraits de l’oeuvre, dialogues, projection d’images d’archives, chansons et chants lyriques, sur fond d’accompagnement musical interprété au piano sur scène. Ils sont quatre comédiens formidables – Denis Podalydès en tête – à tenir la corde dans tous les registres de ce « grand cabaret de notre temps ». Si la guerre engendre la peur, elle suscite aussi son lot de médiocrité et de bêtise, et si l’on rit, ce qu’on entend au Vieux-Colombier résonne cruellement avec l’actualité.
À voir au jusqu’au 28 février 2016. Lire la suite

Publié dans Culture, Témoignage | Tagué , , , | Laisser un commentaire

AVIGNON FESTIVAL OFF : « LE PUZZLE »

Au théâtre, il y a le côté cour et le côté jardin. Au Festival d’Avignon, il y a bien une cour, celle du Palais des Papes, avec une vingtaine d’autres lieux pour accueillir les spectacles. Mais il y a, surtout, le foisonnant jardin artistique qu’est le Festival OFF , « le plus grand théâtre du monde » qui fête en cette année 2015 sa 50ème édition, avec pas moins de 1071 compagnies et 1336 spectacles. Au nombre de ceux-ci, Le Puzzle, une pièce présentée par la compagnie Pompes & Macadam, dont on a pu apprécier d’autres productions…
Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , | Laisser un commentaire

« TRAHISONS » : tg STAN ne trahit pas Pinter…

… sur la scène du théâtre de la Bastille où la troupe anversoise présente en français la pièce du dramaturge et prix Nobel de littérature anglais. Traduction, mise en scène et jeu des acteurs restituent l’originalité et la subtilité de cette oeuvre écrite en 1978 où Harold Pinter s’empare des codes du théâtre de boulevard – le mari, la femme, l’amant – pour mieux les déjouer. Avec une structure dramatique qui inverse le cours du récit – Trahisons commence en 1977 et s’achève en 1969, de la fin de la liaison à son début – et un pluriel qui n’épargne rien ni personne…À voir jusqu’au 5 juillet 2015. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , | Laisser un commentaire

« Rêves, Révoltes, Révolutions » au menu du festival SIDÉRATION

La cinquième édition de Sidération, le Festival des imaginaires spatiaux organisé par l’Observatoire de l’Espace, a lieu du 19 au 22 mars 20015 au siège du CNES (le Centre national d’études spatiales) à Paris. Pendant quatre jours, le public pourra découvrir les créations d’artistes qui se sont confrontés aux « Rêves, Révoltes et Révolutions » suscités par l’aventure spatiale. Créé en 2000 sur une proposition de Gérard Azoulay, l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES, a pour vocation de susciter en permanence des rapports nouveaux entre la culture et l’Espace. Quinze ans plus tard, cette nouvelle édition de Sidération, en s’ouvrant davantage encore à tous les champs artistiques, confirme et renforce cette vocation de l’Observatoire de l’Espace. Retour sur une expérience originale et en perpétuelle invention avec celui qui en est l’instigateur et l’anime depuis son lancement. Lire la suite

Publié dans Culture, Patrimoine | Tagué , , , | 3 commentaires

« SONY CONGO » : la révolte et la poésie de Sony Labou Tansi sur la scène du Tarmac

A l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de l’écrivain congolais, une pièce, Sony Congo ou la chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi, fait revivre le parcours d’un créateur qui, au fil d’une vie brève – il est mort à 48 ans – et d’une oeuvre prolifique – romans, poésie et surtout théâtre – , s’est montré à la fois attaché à la terre africaine, ancré dans son pays et soucieux de s’adresser au monde. Admiratif dès la première heure de l’écriture de Sony Labou Tansi, familier de l’oeuvre et de l’homme, Bernard Magnier est l’auteur de ce texte qui se veut hommage et témoignage et restitue l’intensité poétique et subversive de la parole de l’écrivain. Une parole portée par les comédiens Criss Niangouna et Marcel Mankita et à laquelle la mise en scène sobre de Hassane Kassi Kouyaté donne toute sa place. Spectacle présenté au Tarmac, La scène internationale francophone, du 11 au 14 février 2015. Lire la suite

Publié dans Culture, Témoignage | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

La Comédie-Française fait palpiter « La Dame aux jambes d’azur » de Labiche …

… Mais de jambes point ne verront les spectateurs du Studio-Théâtre. D’ailleurs ils ne verront pas non plus la pièce, dont la représentation est reportée au lendemain, faute de préparation … Néanmoins, s’ils le souhaitent ils peuvent rester (sans broncher) dans leurs fauteuils pour assister à une répétition de la dite pièce que des acteurs incontrôlables rend totalement hasardeuse sinon impossible, au grand dam de l’auteur. Tel est l’argument de cette pochade en un acte et en musique signée Eugène Labiche et Marc-Michel. Et, bien sûr, les acteurs du Français s’en donnent à coeur joie pendant la petite heure que dure le spectacle mis en scène par Jean-Pierre Vincent. À l’affiche jusqu’au 8 mars 2013. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué | Laisser un commentaire

Art & Espace : FESTIVAL SIDÉRATION 4ème édition

Depuis quatre ans maintenant, l’arrivée du printemps coïncide à Paris avec un voyage dans les imaginaires spatiaux à l’invitation de l’Observatoire de l’Espace, le pôle culturel du Centre national d’Études spatiales. À l’occasion de la 4ème édition du Festival Sidération, placée sous le thème « Obsessions et Fascinations », le public pourra découvrir du 21 au 23 mars 2014, au siège du CNES, les créations inédites d’une trentaine d’artistes, réalisées à la suite d’un processus d’immersion dans le monde spatial. Lire la suite

Publié dans Culture | Tagué , , , , | Laisser un commentaire